vendredi 13 janvier 2012

Marathon - Jour 2 - Jeudi


Habemus Papam (nous avons un pape) ou l’élection du pape.

L'idée de départ est vraiment géniale. Le scénario est simple mais vraiment percutant.
C'est clair Michel Piccoli est très bon dans cette tragédie comique.

La première partie jusqu'au départ du nouveau pape est bien ficelée.
Après quand la situation est établie les évènements deviennent obscurs comme la partie de volley et la pièce de théâtre.
Une fin surprenante et ouverte, c’est bien !

Mais beaucoup de questions sans réponses :
Comment Michel Piccoli est-il choisi par les autres cardinaux  à devenir pape ? Comment paie-t-il l'hôtel? Comment la sécurité du Vatican ne retrouve pas un pape dans Rome pendant trois jours? Comment les gens reconnaissent le pape sans le connaitre dans le théâtre ?

Un incontournable de 2011, certainement oui mais pour moi cela reste un bon film pas spécialement un incontournable. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire